Flore Friedman

Flore8 copie

 

Depuis son enfance, Flore Friedman participe à des ateliers d’art dramatique. En 2008, après un baccalauréat littéraire option théâtre, elle intègre l’École Jean Périmony. Elle participe à deux créations, Les Enracinées-une idée d’Elles et Yourban Foule, écrit et mis en scène par Irma Souk avec la Compagnie Les Enracinées, troupe réunissant des personnes handicapées et valides. Ces deux pièces se joueront respectivement en 2010 et 2011 au théâtre du Chaudron à la Cartoucherie de Vincennes, puis à Nanterre. En 2010, elle rejoint le cours Atelier Premier Acte dirigé par Francine Walter. Elle sera Lisette dans les deux pièces de Marivaux Les Acteurs de Bonne foi et L’Épreuve mis en scène par Francine Walter, créé à Maison Méane dans les Alpes, et repris au théâtre de L’Agoreine à Bourg La Reine et à Paris au Ciné 13 Théâtre pour la saison 2011 -2012. En juin 2012, elle participe à la création de Là où nous aurons grandi, adaptation de La Sorcière d’Edmonton de Ford et Dekker, mis en scène par Clément Thiébault au Théâtre du Petit St Martin à Paris. Enfin, elle cofonde la Compagnie Samson en décembre 2011. Le premier projet de la Compagnie, L’importance d’Être Constant d’Oscar Wilde mis en scène par Erick Desmarestz, est créé et joué en 2013 au Théâtre de Belleville à Paris, Flore y joue le rôle de Cecily Cardew.

Elle s’associe à Margot Réminiac en 2013 pour co-adapter des contes de tradition juive yiddish : Les contes de Chelm. Ainsi, un spectacle jeune public de théâtre et de marionnettes, Les Bottes en Or, mis en scène par Stéphanie Roussel voit le jour. Grâce à son succès et l’originalité du projet, le spectacle compte plus de cinquante représentations à ce jour (Paris, Bretagne, Loire Atlantique, Festival d’Avignon 2015).

Elle joue en 2013/2014 avec la Compagnie Les Arts Masqués, le spectacle Les Laveurs de cerveaux, un montage de textes de Matéi Visniec au Théâtre Les Rendez-vous d’Ailleurs à Paris.  Ce projet est repris sous forme de déambulation théâtrale en septembre 2015. En 2015, l’équipe artistique de ce spectacle créé la Compagnie Les Chapeliers et propose sa première création, Ventre Amer, d’après Légère en Août de Denise Bonal et Cet enfant de Joël Pommerat au Théâtre Les Rendez-vous d’ailleurs.

Flore intègre en 2014 la classe de marionnette d’Alexandra Vuillet au Conservatoire du 18ème arrondissement de Paris et participe à plusieurs projets marionnettes notamment au Théâtre de la Marionnette à Paris.

En 2016, elle créée avec Yael Dyens, Néva en hiver, un spectacle jeune public qui sera joué à Montpellier. Le spectacle est repris, adapté et joué l’année suivante avec Margot Réminiac qui rejoint Yael et Flore sur le projet. En 2017, Flore rejoint la Compagnie Blobfish blues pour le spectacle La Boîte à je,  lors d’une résidence à Anis Gras puis au Volapük à Tours. Le spectacle sera joué en avril 2017 au Kremlin Bicêtre.

En 2018, elle décide de se former à l’art du Clown et intègre le stage de la Compagnie du Moment animé par Vincent Rouche « Le Clown, défi d’acteur, défi d’auteur ». Cette même année, Néva en hiver devient Néva ou l’histoire du recyclage, une fable écologique autour des thèmes de la récup et du recyclage. Le spectacle s’est joué au théâtre de Ménilmontant en avril 2018.

Enfin, elle participe depuis 2017 via la Compagnie Les Chapeliers, au projet Ça me gave la prévention, un spectacle de théâtre forum auprès de jeunes collégiens.

Parallèlement à son parcours de comédienne, Flore est diplômée du BAFA. Elle intervient depuis 2014 dans plusieurs écoles élémentaires parisiennes (écoles Saint Ouen, Richomme, rue de Clichy) lors d’ateliers autour du théâtre, de la marionnette, du rythme et de l’écologie. Elle assiste également, en 2015, Stéphanie Roussel, dans le cadre d’ateliers danse à l’Oasis (Savigny sur Orge), association d’accueil d’enfants autistes.